[./grand_paris.html]
[./projet_les_halles.html]
[./projet_plaine_saint_denis.html]
[./projet_paris_paris.html]
[./actualites.html]
[./etudes.html]
[./projets.html]
[./textes.html]
[./videos.html]
[./archives.html]
[./liens.html]
[mailto:postmaster@paris-pekin.eu]
[./projet_paris_paris2.html]
[./projet_les_halles.html]
[./presentation.html]
[./actualites.html]
[./projet_paris_paris2.html]
[./projet_les_halles.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Au gré des opportunités (de l'actualité) et des nécessités électorales, sont mis en avant des principes "communiquants" comme aujourd'hui la "Haute Qualité Environnementale" comme semblant de gestion et de contrôle de l'espace public! Nous pourrions en rire; rien de neuf sous le soleil! Cette fuite en avant ne nous impressionne pas, et nous nous souvenons qu'il y a deux générations nous étions tous écologistes et vivions pour la plupart à la campagne!

Donc cette impuissance ou cette défaite des politiques ne peut se cacher longtemps derrière des habits empruntés à la mode, tout en se soumettant au seul pouvoir de l'argent. D'autant plus que sur les territoires qu'elle contrôle, elle ne propose rien de très différent!
Paris étouffe...

Le développement de la "grande ville" échappe (visiblement) en grande partie à la "puissance publique" et s'effectue sous l'action et au bénéfice d'entreprises de promotion immobilière privées. Ainsi a été créée Los Angeles, ville inventée par la promotion immobilière! (je vous renvoie au livre de Mike Davis "City of quartz" ed. La Découverte). Les règlements d'urbanisme locaux, d'ailleurs régulièrement mis en question et souvent amendés (voir à Paris la question des tours actuellement), ne font guère illusion, et ne remplacent pas de réels projets d'organisation de la ville, que nous attendons toujours....
Survolez l'image pour faire apparaitre la zone de projet: ce sont les derniers "vides" à l'intérieur de l'agglomération sur lesquels nous pourrions agir...
2000-2001 / Partant de l'étude que nous avions réalisée sur le Grand-Paris, et considérant les vides potentiels que contient l'agglomération, nous avons dessiné un projet urbain visant à structurer l'espace de la ville et à différencier (localiser) ses fonctions. Notre propos n'étant pas de critiquer tel ou tel bâtiment, il nous est apparu plus intéressant de mettre en relief la manière dont sont utilisés les vides dans la ville et la politique mise en oeuvre: elle nous apparait en effet symptomatique de l'état de l'architecture, et nous savons communément que les conditions de mise en oeuvre de l'architecture déterminent en grande partie sa réussite et son sucès...

Donc nous nous inscrivons contre la politique du "bouche-trou" qui consiste dès qu' un espace se libère dans la ville à y introduire des programmes complexes et mutiples, ou nous mélangeons un peu tout: habitat, jardin, commerces, bureaux... dans un simulacre de ville plurielle et selon une justification financière de rentabilité à court-terme (politique des ZAC)! Cette politique existe par défaut d'un aménagement plus global, réfléchi et débattu , et à terme elle détériore la ville contrairement aux apparences qu'elle prétend revêtir!
Paris-Paris
projet pour le Grand-Paris
Et aussi...

Nous vous conseillons avant de consulter ce projet de lire l'étude sur le Grand Paris présentée dans la rubrique "Etudes".

Si vous le souhaitez, vous pouvez y accéder directement par le lien ci-dessous:
Site consacré à l'architecture et aux études urbaines